Et la maman dans tout ça ?

En ce qui concerne l’accompagnement de la future maman, l’ostéopathie jouer un rôle à travers toutes les étapes de sa grossesse.

Avant la grossesse

En effet, l’ostéopathe va préparer le corps de la future maman pour l’arrivée du fœtus dans la cavité utérine et à la bonne mobilité des structures environnantes.
De plus, il n’est pas rare que certaines femmes souffrent d’infertilité pour des raisons parfois identifiées et parfois non.
Dans certains cas, l’ostéopathe peut faire partie de l’ensemble des thérapeutes qui vont aider la future maman, avant dans les cas d’antécédents du petit bassin.
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre ostéopathe.

Pendant la grossesse

Le corps d’une femme est soumis à de très nombreux changements durant la grossesse. En particulier durant cette période, beaucoup de contraintes peuvent se mettre en place chez la future maman. Celles-ci peuvent donc influer sur le bon développement du bébé.

L’ostéopathe va, par des mobilisations adaptées aux femmes enceintes, agir notamment sur les principales plaintes suivantes :

– Douleur lombaire.
Sciatalgie (communément appelée sciatique).
– Douleur du sacrum.
Nausées et vomissement.
– Stress, angoisse, trouble du sommeil.
– Trouble circulatoire, jambes lourdes.

De plus, au moment du travail la mobilité de l’utérus est essentielle dans le but de permettre des contraction coordonnées et efficaces pour une bonne libération du bébé.

Après l’accouchement

A la suite de cette épreuve psychologique et physique, il n’est pas rare que le corps soit sous tension.

Que l’accouchement soit fait par voie basse ou par césarienne, cet événement peut laisser en place différentes tensions que l’ostéopathe va chercher et ensuite soulager.

Cette consultation, en parallèle d’une rééducation périnéale, est à vrai dire fortement conseillée pour l’épanouissement de la nouvelle maman.

 

Voici quelques conseils pour vous préparer à un accouchement :
  • Dans le dernier mois de grossesse, il est conseiller de pratiquez quotidiennement des massages du périnée. Ceci dans le but de garder une certaine souplesse aux muscles et réduire le risque de déchirure. Demandez conseil à votre sage-femme pour savoir comment bien vous massez.
  • Pratiquez des exercices de respiration. Afin de détendre le diaphragme et de vous relaxer.
  • Marcher régulièrement et vous faire masser les articulations du bas du dos et du bassin. Toujours dans l’objectif de garder une bonne souplesse pour le passage du bébé.
  • Prendre des cours de Yoga prénatal, ou encore des cours de préparations à l’accouchement pour Madame et Monsieur. Ceci afin de préparer à l’accouchement mais aussi de se détendre émotionnellement pour vivre pleinement et de manière consciente votre accouchement.
  • Se renseigner sur les différentes types d’accouchements et leurs contraintes. Dans le but d’être le plus épanouie et heureuse lors de cet événement.
Catégories : Domaines d'application

1 commentaire

Ostéopathie pour les nourissons - Failla Valentin · 10/07/2018 à 00:19

[…] Ostéopathie pour les femmes enceintes […]

Les commentaires sont fermés.